Les bonnes chaussures pour les bonnes danses

La danse est une discipline qui s’adresse à tous les niveaux d’aptitude. Que l’on soit débutant, amateur ou professionnel, on peut faire de la danse, dans la limite de ses compétences. Certains y sont initiés depuis le plus jeune âge. En particulier lorsqu’il est question de préparer le corps de celui ou celle qui poursuivra plus tard une carrière professionnelle dans le domaine. Mais, même pour ceux qui s’y mettent relativement tard, il est tout à fait possible d’en tirer de nombreux bienfaits. Notamment du point de vue de la santé physique et mentale. Mais un aspect donc on ne fait pas souvent mention, c’est l’équipement dont on doit disposer.

Quel intérêt d’avoir des chaussures de danse

Certes, lorsqu’on parle de danseurs et danseuses classiques, on s’imagine sans peine les tutus, les justaucorps et les ballerines qui constituent leur tenue de scène. Et même dans le cas de certaines danses comme le flamenco ou le tango, on a bien conscience qu’il est préférable de porter des chaussures qui conviennent à la cadence et à la flexibilité demandée par la danse en question.

On a aussi tendance à négliger l’importance d’avoir la bonne chaussure à son pied lorsqu’il est question de se trémousser sur du hip-hop ou des danses de salon.

Pourtant, ce n’est pas anodin ! Avoir les bonnes chaussures, ce n’est pas uniquement le moyen de satisfaire à des critères de dress code ou une quelconque norme esthétique. C’est d’abord le meilleur moyen de se prémunir contre de potentielles lésions et blessures. Parce que oui, la danse est une activité physique particulièrement rigoureuse. Encore plus pour ceux qui ont un niveau de « débutant ».

Trouver chaussure à son pied

Danser du swing ou du charleston avec des chaussures mal ajustées à vos pieds, c’est une recette presque infaillible pour avoir des ampoules et subir de nombreux autres désagréments. De la salsa avec une chaussure trop grande, c’est une invitation à se fouler la cheville ou être victime d’élongations…

Il est donc impératif d’avoir des chaussures à la bonne taille et qui apportent le bon type de soutien pour les mouvements qui seront le plus souvent pratiqués pendant la danse. Il faudra donc évitez les chaussures qui n’apportent déjà pas un bon soutien en matière d’équilibre… On pense notamment aux escarpins et talons en tous genres. Et on privilégiera les chaussures qui sont faites de matières relativement flexibles plutôt que des chaussures en cuir dur par exemple. Histoire d’éviter de s’érafler ou de se blesser en dansant !

Et ce ne sont pas uniquement les danses codifiées qui sont concernées par de telles précautions. Même les danses libres comme le break ou le hip-hop sont mieux pratiquées avec des chaussures adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *